6 Juin 2016

La NOAA prend en charge les opérations de routine du satellite Jason-3

Après 4 mois d'essais et de qualification de l'ensemble du satellite et du segment sol par le CNES, les opérations de commande et de contrôle du satellite d'altimétrie océanographique Jason-3 ont été transférées le mercredi 1er juin à la NOAA.

Ce transfert constitue une étape majeure dans le cadre des opérations Jason-3. L’agence américaine responsable de l’étude des océans et de l’atmosphère, appelée NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), se chargera à présent des opérations de routine sur le satellite. L'accès et le contrôle de la station européenne d'Usingen, en plus du contrôle des stations NOAA de Wallops et de Fairbanks, seront gérés à distance à partir du centre d'opérations de Suitland de la NOAA.

Avant celui-ci, le CNES a oeuvré sur Jason-3 pendant 4 mois. Depuis le lancement du 17 janvier jusqu'au 12 avril, le CNES s'est chargé de rendre le satellite complètement opérationnel. Il a effectué la mise à poste du satellite et l'a ensuite placé sur son orbite nominale le 12 février à 80 secondes derrière Jason-2. Puis la période de vérification et intercalibration a pu commencer, pour démontrer la qualité des produits Jason-3. En parallèle le CNES a effectué la recette en vol de tous les équipements du satellite, des instruments et aussi du segment sol. Tout marche parfaitement et présente de très bonnes performances.

Après le 12 avril, date de la revue de la recette en vol à Toulouse, le CNES et la NOAA ont préparé le transfert de contrôle, qui a été finalement conclu le 24 mai. Une semaine plus tard, le 1er juin, la NOAA a donc récupéré à sa charge les opérations de commande et de contrôle de Jason-3.

Le CNES restera le centre d'expertise technique pour toutes les opérations hors routine, continuera d'assurer l'orbitographie et d'évaluer les performances du satellite avec le fabricant, Thales Alenia Space. Il prendra le relais le cas échéant si le satellite passe en « mode de survie » : opération qui consiste à placer le satellite en veille lorsqu'une anomalie est détectée sur l'un de ses équipements.

Exploité conjointement par le CNES et EUMETSAT en Europe et par la NASA et la NOAA aux Etats-Unis, Jason-3 constitue un excellent exemple de programme mené en coopération entre les 4 agences et qui vient de passer en mode entièrement opérationnel.

is_jason-3-ducros.jpg

Jason-3 est un satellite d'altimétrie océanographique dont le but est de fournir des mesures de haute précision de la topographie des océans, pour continuer l’aventure commencée par Topex/Poséidon, Jason-1 et Jason-2.

Toutes ces mesures, regroupant les variations de hauteur de la surface des océans, la hauteur moyenne des vagues ou encore la vitesse du vent de surface, sont ensuite utilisées pour tous les champs de l’océanographie : modélisation océanique, prévision météorologique, navigation, etc.

En savoir plus

Publié dans : 
Pour les cibles :